header fiestas

Fêtes et événements

À Ibiza c'est possible assister au théâtre ou concerts de premier ordre, récitaux de poésie (Cloître de la Mairie) et à innombrables expositions ou foires d'art, que se succédent au long de chaque saison, au différents musées (Musée d'Art Comtemporain) ou aux salles d'art qui hébergent les différentes localités de l'île. Le Festival de Jazz, à un enclave inégalable, Dalt Vila, que chaque année (normalment en Juillet) a lieu à la capitale "pitiusa", dans le paradigme de cette diversification culturelle et ludique, une rencontre musicale, chaque fois plus prestigieuse, que permet promotionner aux jeunes artistes de ce genre musical à la Méditerranée. L'importance de la vie culturelle d'Ibiza continue à l'hiver pour les habitants: on trouve cycles de cinéma ("Anem al Cine") ou un programme spécial d'activités au Centre Culturel Can Ventosa. D'autre part, ses fêtes traditionelles nous présentent un éventail unique de célébrations pour s'enfoncer dans sa culture autochtone.
sant antoni de portmany

Fêtes "patronales" de Sant Antoni de Portmany

Sant Antoni Abad est possiblement un des saints plus célébrés dans les villages des Îles Baléares. Cependant, pour Sant Antoni de Portmany, en Ibiza, le 17 de Janvier est une date très spéciale. Quand ce jour arrive, le village se fait beau pour faire hommage à son "patron"; bien que en été, le 24 d'Âout, on célébre aussi les fêtes. Le "Passeig de ses Fonts" c'est l'endroit où on lieu grand part des activités programmées pour ce jour là. Cette belle promenade s'étend parmis jardins et fontaines par la baie de Sant Antoni de Portmany, à la côte orientale d'Ibiza. Les romains baptisèrent cet endroit comme Portus Magnus (grand port), nom paraît-il qui a dérivé en l'actuel. Peutêtre en faisant allusion à cette magnificence. À l'entrée de la baie il y a un monument qui nous rápele à Cristóbal Colon: un oeuf de pierre avec une caravelle dedans. Les fêtes "patronales" commencent quelques jours avant de la commémoration du saint, avec diverses activités: concours, concerts et d'autres événements permettent jouir et s'amuser en compagnie.

bendicion de los animales Bénédiction des animaux
Le 17 de Janvier se célébre au matin une messe en honneur au saint, suivie d'une procession et de la traditionelle benediction des animaux. Le bal paysan, au rythme des instruments tipyques d'Eivissa comme la flûte, et les animées fêtes populaires nocturnes donnent la touche musicale à la fête. Ça vaux la peine une visite à ce village, que conserve encore le caractère du "caserío pescador", comme on l'appelé au début du siècle XX. Ses rues sont étroites et en pente, avec des beaux inmuebles qui offrent une variété de restaurants, boutiques et d'autres commerces. Également, c'est un endroit inégalable pour jouir des couchés de soleil dès la côte, avec l'îlot de "Conillera" qui ferme la baie à très peux mètres de distance.
festes de la terra

Fêtes "de la terra" à Eivissa

La cité d'Eivissa se transforme dans un agité centre de divertissement et actes commémoratifs pendant les huit premiers jours d'Âout: Ce sont les "Festes de la Terra" (fêtes de la terre), en honneur à sa patronne Santa María de las Nieves y a San Ciriaco, avec qui on remémore la conquête catalane d'Ibiza le 8 d'Âout de 1235. Pendant cette semaine de festivités, on propose beaucoup d'activités pour assurer la diversion: concours, expositions, marches, jeux aux places.. Aussi actes religieux traditionaux, comme ceux qui ont lieu le 5 d'Âout, jour de la Vierge, et à la festivité de Sant Ciriac le 8 d'Âout. Cette dernière sert à remémorer la conquête catalane d'Ibiza le 8 d'Âout de 1235, et c'est une des plus signalées et de grand ferveur populaire. Au matin on célébre à la Cathédrale une messe chantée en honneur au saint; une fois finie, une procession parcoure les rues ensemble avec les paroisses qui défilent avec ses drapeaux. Pas toutes ont étendards, et le plus ancien correspond à la paroisse de Sant Llorenç, réalisé il y a plus de deux-cents ans. D'autres drapeaux ont été protagonistes d'anecdotes curieuses comme l'emblème de Sant Jordi, que fut enterré pendant la guerre civile pour le cacher.

capilla Un halte à la chapelle de Sant Ciriac
La chapelle de Sant Ciriac est une halte obligée, un petit temple du siècle XVIII. Au-dessous du saint il y a un curieux arc d'aspect rudimentaire et avec un légende derrière lui. Après cette légende, l'arc était part du passage par où les chrétiens sont entrés en 1235, conduits par le frère offensé du sheik musulman de l'époque. Aujourd'hui le moeur c'est jeter des pièces à l'intérieur pour avoir fortune. Le défilé termine au monument de Guillem de Montgrí, avec une offrande de fleurs et la danse de bal paysan. Ce même jour, quand l'après-midi tombe, le village monte au Puig des Molins pour faire la "berenada" (goûter) avec "empanadas", sandwichs et d'autres aliments casaniers. On célébre aussi marchés, concerts et un spéctaculaire chevalet de feux d'artifices que donne le point final aux fêtes.

Fête du vin à San Mateo

La fête du Vin Paysan est en plus un hommage au Dieu Baco. Mais on ne fait pas que seulement boire du bon vin ce jour, "sobrasadas" et "butifarras" des dernières abattages sont cuites en plein air au feu du bois pour accompagner un si exquis cru. C'est grâce à l'initiative des petits viticulteurs de ce village que la fête du Vin Paysan a surgit comme réclame, car la vente de vin embouteillé avait diminué de forme considérable la demande des tipyques crus paysans. Avec les ans, cette fête est devenue un événement social que rassemble à plus de 5.000 personnes, à un village où la population ne surpase pas les 400 habitants. vi pages
Des quatre marques registrées à Ibiza, trois sont à Sant Mateu, deux d'elles avec appellation d'origine d'Ibiza. Ce village, appartient à la municipalité de Sant Antoni de Portmany, se trouve entre montaignes et il y a un bon terrain non irrigué, composé d'un genre d'argile très forte. Dès temps immémoriales les paysans ont cultivé ses vignes en produisant crus à petite échelle.

Vin et produits d'abattage

Actuellement, le nombre de petits viticulteurs atteint les 25, et on doit ajouter les deux caves qui existent. Touts sont en charge pour que le vin reine à cette fête, et pour ça chacun offre une carafe; ensemble, ça fait environ 800 litres. La part comestible est ausi importante. Pour ça, deux semaines avant on fait les abattages des porcs, une des moeurs populaires plus enracinées à les Îles Baléares, et on prépare les "sobrasadas" et "butifarras" que grillées au feu de bois vont accompagner le vin à la fête. Le goûter commence à l'après-midi au centre omnisports du village. À cette heure on monte étalages où on peut acheter des produits tipyques d'Ibiza et où on fait "buñuelos" (beignets) au moment. La musique et la joie accompagnent la soirée jusqu'à minuit, pendant que le vin fait oublier le froid naissant qui annonce la proximité de l'hiver.

Eivissa médiévale

Pendant le deuxième weekend de Mai la vieille ville de la cité d'Eivissa, connue comme Dalt Vila, se transforme dans un marché medieval où on peut trouver marchants ambulants, nobles, fakirs, enchanteurs de serpents ou jongleurs. C'est la mise en scène d'une grande fête avec laquelle la Mairie d'Eivissa célébre la declaration, par part de l' UNESCO, de quatre éléments naturels et culturels de l'île comme Patrimoine de l'Humanité. Cette declaration eu lieu en Décembre de 1999. Les actes commémoratifs se centrent basiquement en aspects relationés avec les cultures qui on formé l'essence d'Eivissa, cité pour laquelle sont passés phéniciens, romains et arabes, et qu'aujourd'hui continue très sujette à l'influence des cultures externes. Les rues de Dalt Vila sont ornées avec des toiles et drapeaux et ressemblent à l'Eivissa médiéval des siècles passés. Ici même on habilite endroits de vente de toute sorte de produits artisans appartenant aux cultures citées, comprise la culture traditinelle d'Eivissa. Pendant tout le weekend, plus de 150.000 personnes visitent les marchés et participent aux diverses spéctacles d'animation et activités. Celles plus remarquables sont le théâtre médiéval, la fauconnerie, le tir en arc et les danses arabes. On organise aussi concerts de musique chorale dans les églises de Dalt Vila, exhibitions de folklore dans le cloître du siècle XVI de la Mairie et d'autres spéctacles culturels. Il faut remarquer que dans cette fête participent 200 marchants ambulants et une centaine d'artistes et que, de forme graduelle, on introduit au programme actes de caractère plus culturel que, ensemble avec les actes ludiques, essayent d'approfondir un peu plus dans l'histoire de notre cité.

Autres fêtes

Fêtes de la Vierge "del Carmen"
Chaque 16 de Juillet, les îles "Pitiusas" rendent hommage à la Vierge "del Carmen", patronne des marins, avec une série d'actes, messes et processions maritimes et terrestres. La célebration commence avec une messe de campagne officiée par l'évêque d'Eivissa et Formentera. Ensuite, on déplace la Vierge "del Carmen" à un bateau de pêche que démarre suivi par dizaines d'embarcations. Une fois à la mer, on lance une couronne de laurier comme offrande à la Vierge. De retour à la station maritime commence la procession terrestre, dont la destination finale est l'église de "Sant Elm", où la bande municipale de Musique et le choeur "Ciutat d'Eivissa" nous reçoivent avec une traditionelle salve marinière.
Nuit de "San Juan"
Le 23 de Juin est une autre date importante au calendrier des fêtes de l'île. La nuit de Sant Joan comprend un spectacle ou le concours de "foguerons" (feux de joie), le bal et la dégustation des traditionaux macaroni de Sant Joan sont le plat fort. Chaque année on incorpore à notre programme nouvelles activités pour le plaisir et délectation de touts dans cette nuit magique.
Fêtes de Nöel
L'acte qui inaugure les festivités est l'éclairage des rues que participent au concours de décoration que la Mairie organise touts les ans. Au programme des fêtes existe aussi une section destinée aux chansons populaires de Nöel , par exemple, un concert de chansons populaires de ces dates fait par enfants où participent les élèves des différentes écoles d'Eivissa, l'académie Clave de Sol, la paroisse de Santa Cruz et le choeur d'enfants du Patronat Municipal de Musique. Peu à peu, l'ambience de Nöel envahit toute la cité, grâce aussi à la construction et postériure inauguration de notre populaire crèche. Dans ces fêtes nos personnes âgées ont aussi une place spécialment dédiée pour eux avec "live music" et chocolat pour tous. Continuant dans cette même ligne, on célébre aussi une "xacota payesa", où on peut dégouter produits d'Eivissa, et écouter musique de la terre. Janvier annonce l'arrivée des trois Rois Mages et touts les enfants vont livrer leur lettres au facteur royale. Le jour 5, le cortège royal reçoit au port d'Eivissa leurs Majestés les Rois Mages de l'Orient, qui défilent avec tous les cadeaux par les rues de la cité. En finalisant le parcours, le Maire leur donne la bienvenue en nom de tous à la Promenade de S'Alamera.
Festival Jazz Injuve
Le Jazz Injuve se présente comme le seul rendez-vous existant en Espagne pour présenter et promouvoir le travail des musiciens plus jeunes du jazz espagnol. Tous les ans, l'Institut de la Jeunesse réalise une convocation nationale pour participer aux Circuits de Musique. D'entre les catégories existantes on trouve celle du jazz. Ce parmis les groupes inscrits dans ces circuits où le "Injuve" sélectionne les participants pour le Jazz Injuve. Les "performances" de ces groupes sont complétées avec celles d'autres formations de prestige reconnu, soient nationales ou internationales.
Fêtes du Premier dimanche de Mai de Santa Eulalia del Río Des diferentes fêtes populaires qu'on célébre à la municipalité de Santa Eulària des Riu, une qui se détache par sa majesté c'est celle qui a lieu le Premier Dimanche de Mai à la ville. C'est un magnifique spectacle voir comme une grande quantité de chariots décorés, ainsi comme hommes et femmes habillés avec leur robes tipyques provenants de tous les points de l'île se donnent rendez-vous ce jour si spécial à la ville "del Río", pour assister à cette fête. On disait jadis: "anam a maig" avec grand enthousiasme au début des fêtes, et "venim de maig", prononcié avec découragement et fatigue une fois finie la fête. Si on veut chercher les origines de cette fête, on doit se remonter à la légende qui existe sur la même. Il y existe à côté de "Ses Estaques" une petite montagne connu depuis temps immémoriales comme S'Església Vella". On raconte qu'il s'appelle comme ça parce qu'au sommet s'installa la prémière église de la Villa. Un jour que les fidèles avaient fini d'écouter la messe dans l'église, et après avoir sorti de la même, écoutairent un énorme vacarme provenant de l'écroulement de l'église dont les murs ensemble avec la cloche étaient tombés par la falaise au fond de la mer. Le fait que l'écroulement se produit quand tous les gens avaient sorti de l'église, fut interprété par le village comme un miracle et comme ce fait a eu lieu le premier dimanche de Mai, depuis cela, tous les ans on célébrait cette festivité. La légende raconte aussi que les nuits d'orage, les bateaux que passaient près de la site pouvaient entendre le tintement de la cloche du fond de la mer qui prévenait les navigants de la proximité de la côte et du danger qu'ils courraient.
Carnaval d'Ibiza - Février
Le Carnaval est aussi important dans le calendrier des fêtes de l'île d'Eivissa. En suivant la tradition, le jeudi "lardero" commence avec le grand concours de "mariol.los" où petits et grands font voler leur imagination pour remporter le prix d'une des six catégories (carrosse, troupe d'adultes, troupe d'école, association de voisins, déguisement d'adulte et déguisement d'enfant). La tradition s'agit de s'habiller avec n'importe quel costume trouvée au malle des souvenirs et rester le plus méconaissable possible pour se promener de cette guise pour les rues de la cité. Le samedi de Carnaval, les troupes donnent du couleur et surprendent tout le monde avec nouveaux et ingénieux déguisements. Un fois finie la rue, la fête continue à la Promenade de Vara de Rey, où on a rendez-vous avec la musique et le bal. Le dimanche et le mardi, le role principal est pour les plus petits, que pourront jouir du spectacle d'un groupe d'animation pour enfants et d'un théâtre de marionnettes, entre d'autres activités. Et pour faire ses adieux aux Carnaval, le populaire enterrement de la sardine, où l'on peut donner un petit plaisir à nos palais avec sardines et vin paysan avant de dire adieux à la fête plus contrevenante de l'année. En plus des activités déjà nommées, chaque année on insére au programme des fêtes, une série de nouvautés pensées pour satisfaire à un public le plus varié possible.
top